+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Vases et gobelet à pied

Vases et gobelet à pied

Culture de Longshan
District de Licheng, province du Shandong
Terre cuite noire lustrée "coquille d'oeuf"
Vase pansu H:0,14;D:0,14. Gobelet H:0,18; D:0,073. Vase H/0,15; D:0,085
MC 9909 - 9908 - 9910

Le site de Longshan, découvert en 1928,dans le district de Licheng, dans la province du Shandong, donna son nom à une culture néolithique succédant à celle de Dawenkou (vers 4300-vers 2400 av. J.-C.) et parfois confondue avec la dernière phase de celle-ci. De nombreuses fouilles à partir des années cinquante devaient préciser sa vaste aire d'expansion couvrant, outre le Shandong, une partie du Shaanxi, du Henan et un segment de la côte Est de la Chine. C'est cependant au Shandong, entre autres à Chengziyai et à Yaoguanzhuang (district de Weifang) que ses caractères originaux sont les plus accusés. 
Parallèlement à des types de terres cuites de couleurs rouges, grises ou blanches, apparues à date plus ancienne et dont la fabrication perdure, apparaît une céramique nouvelle, souvent montée au tour, aux parois d'une minceur si fine (moins d'1mm d'épaisseur) que l'expression "coquille d'oeuf" a été usitée pour les décrire. Leur couleur d'un noir profond est accentuée par leur poli externe obtenu par lustrage, alors que la terre, avant cuisson, possède la texture du cuir. Les vases, mouillés et cuits dans une atmosphère en réduction, absorbent le carbone dégagé par le combustible. Son taux, à la surface des pièces, excède de manière considérable, la teneur en carbone dans le corps même du matériau céramique. Cette couleur noire caractéristique est à l'origine de l'expression "culture de la poterie noire" (Black Pottery Culture) par laquelle on désigne parfois la culture de Longshan.
Des éléments en relief (MC 9910), des incisions et même des ajouts décorent fréquemment les terres cuites de Longshan. Des gobelets à haut pied (MC.9908) possèdent une réelle originalité dans le contexte du néolithique chinois. Selon l'hypothèse la plus communément admise, cette vaisselle d'une grande élégance aurait servi à des libations rituelles. 

Auteur de la notice : Marie-Thérèse Bobot
Collection : Période néolithique
Mode d'acquisition : Don Jean-Michel Beurdeley, 1993
Référence(s)

Marie-Thérèse Bobot, "Activités du Musée Cernuschi" Arts asiatiques, 1994, t.49, p.111
Wu 1930 : Wu, Jinding , Zhongyang Yanjiuyuan Lishi Yuyan Yanjiusuo Jikan 1930, n°1, p. 471-486
Li 1934: Li, Ji (ed.). Ch'êng-tzu-yai: A report of excavations of the Proto-historic site at Ch'êng-tzu-yai, Li-ch'êng tsien, Shantung, Nanjing, Guoli Zhongyang Yanjiuyuan Lishi Yuyan Yanjiusuo, 1934, (Zhongguo Kaogu Baogaoji; 1-1). 
Art chinois, Musée Cernuschi, acquisitions 1993-2004, ParisMusées/Editions Findakly, 2005, p. 16

Vases et gobelet à pied - Culture de Longshan - .  <br> Copyright &copy
  • © Stephane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
  • © Stephane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
  • © Stephane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet

© Stephane Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet
© Musée Cernuschi