+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Stèle bouddhique

Stèle bouddhique

9e année de Tianbao (560). Dynastie des Qi du Nord (550 – 577)
Pierre
H : 132 cm L : 60 cm P : 26-28 cm
M.C.8763 a

 

La rencontre de Mañjuśrī (Wenshu) et du sage Vimalakīrti (Weimoqi), illustration du Vimalakīrtinirdeśasūtra, figure dans la partie principale de cette stèle. Deux scènes de prédication occupent le reste de la façade principale. La forme de l'arcature au dessus de la scène de prêche, caractérisée par un pignon central lancéolé, renforcerait l'hypothèse de l'illustration du même thème traité en deux épisodes complémentaires. Le prêche sur le Pic du Vautour du Sutra du Lotus de la bonne loi, l'un des textes fondamentaux du Mahāyāna, constitue l'hypothèse la plus plausible.

Sur le côté gauche de la stèle, Sākyamuni (Shijiamouni) et Prabhūtaratna (Dabao), contenus à l'intérieur d'un stūpa merveilleux, illustrent le chapitre XI du même texte. En dessous, un petit relief présente un buddha en méditation. Sur le côté droit figurent deux scènes narratives, en haut les adieux du cheval Kanthaka au futur  Sākyamuni, et en dessous un énigmatique épisode où des enfants rendent hommage au Buddha (conversion des fils des  Sākya?). Au dos, en haut, un petit panneau présente un Buddha entouré de deux moines. Il surmonte la liste des noms des dédicataires de l'oeuvre. Si la face avant de la stèle, le côté droit et les trois splendides dragons de la partie supérieure participent de l'art des Qi du Nord le plus accompli, le dos et le côté gauche sont d'une facture frustre.



Auteur de la notice : Gilles Béguin
Collection : Époque des Trois Royaumes (220-265) et des Six Dynasties (311-589)
Mode d'acquisition : Don Marie-Madeleine Wannieck, 1956
Référence(s)

Gilles Béguin, Art de l’Asie au Musée Cernuschi, Paris Musées / Findakly, 2000, p.100-101.

  • Stèle bouddhique

Stèle bouddhique
© Musée Cernuschi