+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Les cent mille vues du vieillard de Nantian

Les cent mille vues du vieillard de Nantian

XVIIIe siècle
encre et couleurs sur papier
H : 30,8 cm L : 34,1 cm P : 3,2 cm
MC 2015-13

Le don par Me Marie-Joseph Coffy-de-Boisdeffre d’un album intitulé Les cent mille vues du vieillard Nantian 南田老人十萬圖, en référence à un sobriquet de Yun Shouping 恽壽平 (1633-1690), vient également conforter un fonds préexistant constitué de quatre albums d’époque Qing ramenés d’Asie par Henri Cernuschi et d’un autre donné au musée en 1985 par Mme Hering. Les dix paysages, réalisés dans des styles variés, portent tous l’empreinte d’au moins un sceau de Yun Shouping et la dernière feuille de l’album est ornée de sa signature, dans un style calligraphique en accord avec les autres exemples connus de son écriture. Toutefois, la présence d’un titre en caractères sigillaires sur chaque planche et l’apposition d’un sceau de l’artiste postérieurement à cette calligraphie en au moins un endroit incitent à rejeter cette attribution et à dater l’objet du XVIIIe siècle. Cette datation est cohérente avec les sceaux de collectionneurs répertoriés sur l’album, notamment celui de Lu Shihua 陸時化 (1714-1789) et ceux de Cui Zijin 催子錦, dont le nom est essentiellement connu en tant que père d’un peintre de la cour actif à la fin de l’époque Qing. Elle est confirmée par le style des paysages, l’emploi extensif desrides de chanvre et de points empruntés au style attribué aux deux Mi ainsi que par les formes tourmentées des montagnes et de certains arbres rappelant des déclinaisons de l’école Loudong 婁東 postérieures à la période d’activité des quatre Wang. À défaut d’avoir été peintes par Yun Shouping, les vues de cet album, par leur qualité plastique, constituent ainsi un excellent exemple des styles paysagers pratiqués en Chine au XVIIIe siècle.

Auteur de la notice : Mael Bellec
Collection : Dernières acquisitions du musée
Mode d'acquisition : Don de Me Marie-Joseph Coffy-de-Boisdeffre

"Les cent mille vues du vieillard de Nantia". Encre et couleurs sur papier. XVIIIème siècle. Paris, musée Cernuschi. © Musée Cernuschi / Roger-Viollet
© Musée Cernuschi