+ TOUS LES MUSÉES DE LA VILLE DE PARIS

DéCOUVREZ LES 14 MUSéES DE LA VILLE DE PARIS

» Fermer

Chamelier

Chamelier

Dynastie des Wei du Nord (386 – 534)
Terre cuite
H : 21.2 cm L : 22.7 cm l : 11.6 cm
M.C. 7636

Depuis une haute antiquité, des produits rares et exotiques font l’objet d’un commerce lointain à travers l’Eurasie. Après l’ère chrétienne, l’existence de grands empires assurant une relative sécurité aux voyageurs et une meilleure connaissance des alizés vont permettre un développement sans précédent de la « Route de la Soie ». Par voies de terre, les caravaniers transportaient des produits de luxe et des épices d’un marché à l’autre. Il en était de même des ports, le long de la voie maritime. Le premier millénaire constitue l’apogée de ce grand commerce international.

Les étrangers, très nombreux en Chine du IVe au IXe siècle environ, appartenaient à des ethnies différentes dont l’identification par les costumes reste fluctuante. Si, aujourd’hui, on identifie habituellement comme sogdiens les personnages coiffés d’un haut bonnet pointu, souvent affaissé en partie sur lui-même, le bonnet au bord roulé, porté par le caravanier du Musée Cernuschi, n’indique aucune origine géographique précise.

Les costumes portés par les étrangers fournissent cependant plus de renseignements concernant leur contrée d’origine que leur faciès dont la représentation obéit à des poncifs, telle la barbe bouclée qu’arbore le chamelier du Musée Cernuschi.

Les chameliers et les marchands occidentaux liés au commerce caravanier lointain ont sans doute été interprétés comme des gages de prospérité qui justifiaient la présence de leurs représentations dans les tombes.

Le chameau est figuré ici bâté, une gourde d’eau à l’arrière droite de la bête. Les rouleaux de soie sont bien visibles sur les côtés. Par l’impression de mouvement saisi sur le vif et la vigueur du modèle, ce mingqi est l’un des plus remarquable de la collection.

Collection : Époque des Trois Royaumes (220-265) et des Six Dynasties (311-589)
Mode d'acquisition : Achat à Paris en vente publique, 1930.
Référence(s)

Gilles Béguin, Art de l’Asie au Musée Cernuschi, Paris Musées / Findakly, 2000, p.96-97.

  • Chamelier

Chamelier
© Musée Cernuschi